Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).
RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
hello, i am
Invité
Invité



MessageSujet: Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).    Jeu 22 Sep - 7:00

 


"Keeping your heap up."


Vie comme si tu devais mourir demain, apprend comme si tu devais vivre toujours - Gandhi


"Oui maman, je viendrais au gala samedi prochain (...) Oui je mettrais la robe que tu auras choisis mais par pitié, évite le bleu. J'en ai marre d'entendre 'Oh, qu'est-ce que tu peux ressembler à ta maman, Esma'. Alors tout, sauf bleu (...) Je vais devoir te laisser, j'ai cours dans moins de 10 minutes (...) Oui, bonne journée à toi aussi maman" Je me demande à quoi ressemble la vie des femmes de 27 ans qui n'ont pas pour mère la princesse Jasmine ou le prince Aladdin. Je suppose qu'elles n'ont pas ce genre de discussion très souvent et qu'elles peuvent décider d'aller boire un verre avec des amies plutôt que de passer leur soirée à saluer des centaines de personnes qu'elles ne connaissent pas. Mais j'aurais tout le temps de penser à mes soucis d'héritière à la fin du cours qui ne devrait plus tarder à commencer. Je suis debout, derrière mon bureau à arranger mes derniers papiers avant de démarrer. Les élèves arrivent les uns derrières les autres, plus ou moins dans le calme, et je répond aux "bonjour" des uns, et aux sourires des autres. J'adore ce que je fais, enseigner est vraiment quelque chose qui fait parti de ma vie et si je devais choisir, je n'hésiterais pas une seule seconde entre mon rôle de princesse et celui de professeur. Ce que j'aime particulièrement ici, c'est qu'aucun étudiant ne connais mon statut : quand j'ai décidé de postuler ici, j'avais été clair avec le directeur quant au faite que personne ne devait savoir que j'étais une princesse, de qui sont mes parents. Je voulais être une enseignante parmi tant d'autre, quelqu'un qu'on ignore pour une fois. Je sors de mes pensées quand la sonnerie retentit entre les murs d'Everworld University et sans attendre, je commence mon cours. Aujourd'hui, nous abordons un sujet que je trouve passionnant : l'ADN mitochondrial. Je parle, j'affiche les diaporamas et j'attrape parfois une craie pour dessiner des schémas au tableau que j'essaye de faire le plus synthétique possible. Une nouvelle sonnerie retentit, annonçant cette fois ci que les deux heures de cours étaient passées et que les étudiants pouvaient retourner à leurs occupations. Je rangeais mes affaires lorsque mon regard croisa celui d'un étudiant : il s'appelle Kaiden il me semble, et j'ai entendu parlé de lui plus d'une fois dans la salle de professeur. Il est le fils de maléfique et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a prit le caractère de sa mère. Je déteste cette vision selon laquelle, si l'on est le fils ou la fille d'un méchant, notre caractère doit également l'être. J'en suis l'exemple même : mes parents sont d'une bonté hors norme, fière d'être prince et princesse et pourtant, je ne rêve que d'un avenir simple où je pourrais être professeur et vivre dans mon appartement. Alors pourquoi le fils d'une vilaine ne pourrait pas avoir envie d'être gentil, pour une fois ? Quand je vois Kaiden passer, il est avec d'autres garçons mais je décide quand même de l'interpeller : "Kaiden, excuse moi, est-ce que je pourrais te voir deux minutes ?" Evidemment, les autres jeunes hommes se mettent à rire et à siffler, mais je décide de les ignorer et d'attendre patiemment que Kaiden se décide à venir me voir. "Je n'en aurais pas pour longtemps, promis".

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
hello, i am
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).    Jeu 22 Sep - 16:41


Keeping your heap up


Esma & Kaiden



Un cours se terminait et un autre débutait, il s’agissait de celui de biologie, une matière que Kaiden avait en commun avec tous les princes et princesses de son âge, ça ne lui donnait pas tellement envie. A vrai dire, les cours ne le dérangeait jamais, il adorait étudier et apprendre de nouvelles choses mais c’était être dans une salle confinée en compagnie de toutes ces poupées barbie qui lui donnait la nausée. Il essayait de ne pas trop y penser mais franchement, ça le déprimait. Les cours non communs étaient plus tranquille, il s’y sentait bien plus à l’aise mais il ne pouvait pas non plus sécher tous les autres cours surtout qu’il y en avait quand même un bon petit nombre et ces cours étaient aussi intéressants donc il y assistait malgré tout et se concentrait sur le contenu du cours en lui-même plutôt que sur le reste. Bon, le physique de la professeur n’était pas extrêmement désagréable à regarder non plus, c’était un fait. Elle n’était pas beaucoup plus âgée que lui, seulement de quelques années mais elle semblait différente des autres, elle semblait voir au-delà de tout et surtout voir à travers lui. Elle n’avait pas d’à-priori sur lui et c’était agréable, elle était gentille et même s’il n’aimait pas vraiment ça en général, il semblait le supporter assez bien avec elle.

Mais Kaiden pouvait compter sur son meilleur ami ainsi que quelques enfants de familles méchantes pour l’aider à faire front contre cette bande de princes et princesses puant la perfection et ajouter ça au cours passionnant qui avait lieu, les deux heures passèrent extrêmement rapidement. La fin du cours avait sonné ainsi Kaiden avait rassemblé ses affaires et se préparait à quitter la salle en compagnie de ses compagnons lorsqu’il fut appelé par la professeur. Evidemment, il n’en fallait pas plus pour que ses compagnons s’imaginent qu’il se passait quelque chose entre eux deux mais ça ne le dérangeait pas vraiment, après tout avoir une aventure avec une professeur aussi belle ne serait jamais une honte bien qu’actuellement, leur aventure se limitait à quelques mots échangés donc rien de bien sensuels mais il n’était pas obligé de dire la vérité aux autres et c’était bien son genre de jouer avec la vérité. Il vit ses compagnons disparaître et ainsi, il ne restait plus qu’eux deux dans la salle de classe. Il se demandait bien ce qu’elle pouvait lui vouloir, elle avait été assez mystérieuse sur le sujet et étant un grand curieux, il avait hâte d’en connaître la raison.

Que puis-je faire pour vous, mademoiselle ?


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
hello, i am
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).    Ven 23 Sep - 13:49

 


"Keeping your heap up."


Vie comme si tu devais mourir demain, apprend comme si tu devais vivre toujours - Gandhi


Je suis enseignante à temps plein dans cette université depuis deux ans maintenant. J'ai terminé mes études à l'âge de 25 ans et j'avais hâte à l'époque de pourvoir, à mon tour, transmettre un peu de savoir. Depuis toute petite, j'adore l'école et toutes les matières sans exception : j'ai choisis la biologie car c'était ce qui me plaisait le plus je pense. Mais j'étais tout aussi passionnée lorsque nous étudions les œuvres classiques en français qu'avec les découvertes de Newton en physique. Finalement, les seuls moments où je m'ennuyais, c'était pendant les heures obligatoires pour les princes et les princesses. Je trouvais le concept de séparer les gens en fonctions de leurs classe sociale complètement stupide. Je le pense toujours d'ailleurs, mais je ne suis qu'une enseignante alors je n'ai pas trop mon mot à dire. Ce que j'aime également dans mon métier, c'est la possibilité d'aider les élèves qui peuvent s'en sortir même si eux ne le savent pas toujours. Un exemple très parlant est le cas de Kaiden Blackwood : il me semble qu'il est le fils de maléfique alors automatiquement, il est classé comme "bad guy" alors que les copies qu'il me rend prouvent qu'il a un sacré potentiel. Je décide donc de le prendre un peu à part à la fin du cours, ce qui agite forcément les copains avec lui qui iront s'imaginer je ne sais quoi. Quand nous sommes seul dans l'amphithéâtre, je lui explique la situation : "Je voudrais discuter avec vous de votre dernier devoir. Je l'ai corrigé et je dois dire que je suis assez surprise." Je n'avais jamais eu Kaiden dans mes cours l'année dernière, c'était donc le premier devoir que je corrigeais pour lui. Et à vrai dire, je m'attendais à avoir une copie dans le genre de celles de ses copains, sans aucune réflexion. Mais j'ai été grandement surprise par la précision de son travail alors je me suis un peu renseignée auprès de mes collègues qui étaient assez d'accord pour dire qu'il était bon élève, mais surtout pour m'assurer qu'il n'en valait pas la peine, qu'un "fils de méchant reste un méchant". Et j'en ai vraiment marre de ces stéréotypes. J'avance donc la copie de Kaiden sur le bureau pour lui montrer la très bonne note qu'il a obtenu. "Est-ce que vous avez déjà réfléchis à ce que vous voudriez faire après ? Après avoir obtenu votre diplôme ? " Lui demandais-je. Je m'assoie ensuite sur le bord du bureau avant d'ajouter : "Avec des résultats comme les votre, vous pouvez choisir quelque chose de plus intéressant que ce vers quoi vous tendez à rester dans votre coin et à jouer aux méchants. On a beau être entouré des enfants issus de la fameuse phrase "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants", s'il n'y a pas un minimum de volonté cette fin vous échappera."

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
hello, i am
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).    Ven 23 Sep - 15:26


Keeping your heap up


Esma & Kaiden



Kaiden n’avait pas vraiment de matière préférée et il ne s’imaginait pas vraiment devenir professeur à moins que ça ne lui permette d’achever la mission personnelle qu’il s’était fixé. Il ne voyait pas quoi d’autre faire de sa vie, c’était pour cela qu’il était né et c’était tout, il se voyait mal dévier de sa mission comme ça tout d’un coup, non c’était impossible. Il ne pouvait pas passer à autre chose, il n’acceptait pas le fait que seuls les gentils finissaient par gagner, il devait à tout prix prouver au monde entier que les méchants aussi avaient droit à leur moment de gloire et vu que personne ne semblait bouger ses petites fesses, c’était à lui et à lui seul d’agir et de prendre les devants. Kaiden n’était pas un gentil, il ne s’agenouillait pas devant les rois et reines ni personne, c’était comme tendre la joue à celui qui l’aurait déjà frappé, il n’était pas aussi ridicule et idiot. Ces personnes n’avaient fait que naître sous une bonne étoile, ils avaient été chanceux et les autres non. En plus, même les enfants de méchants étaient acceptés à l’université, ils étaient toujours vus de la même manière par la plupart des adultes, ils n’attendaient rien d’eux et faisaient semblant de s’intéresser à eux mais au fond, seuls les princes et princesses importaient, pas les autres.

Esma était une toute nouvelle, il n’avait jamais eu le moindre cours avec elle avant cette année-là mais elle semblait différente, elle semblait ne pas avoir d’à-priori sur les enfants de méchants, il l’avait comprit assez tôt mais il en avait là la preuve puisqu’elle le complimentait sur le devoir qu’il avait rendu et dont la note était excellente, ce n’était pas vraiment une surprise puisqu’il avait beaucoup travaillé et qu’il avait de toute manière toujours de bonnes notes mais généralement, les professeurs s’en fichaient, ils rendaient les copies et ça s’arrêtait là, jamais on ne l’avait félicité quant à son travail alors c’était une première. Il aurait sûrement préféré que ça s’arrête là et qu’ils se séparent sur une bonne chose mais voilà, en professeure qu’elle était, il fallait forcément qu’elle évoque le futur et ce qu’il aimerait faire après avoir obtenu son diplôme, il avait même droit à une petite leçon. Effectivement, être un enfant de méchant ne l’obligeait aucunement à être lui-même méchant, c’était un choix qu’il avait fait seul, il voulait être tel qu’il était aujourd’hui, personne ne l’y avait jamais forcé et il n’aimait pas vraiment qu’on lui répète qu’il valait mieux que ça, ça ne regardait personne d’autre que lui et la jeune professeure allait bien vite le comprendre.

Je ne veux pas faire partie du “ils vécurent ensemble et eurent beaucoup d’enfants”. Les enfants ne font que crier et pleurer tout le temps, ils ne sont bons qu’à être maltraités si vous voulez mon avis. Mais si vous me proposez des cours particuliers rien que vous et moi, je ne peux pas vraiment refuser, je suis persuadé que vous pourrez m’apprendre énormément de choses, notamment sur le corps humain, j’ai quelques lacunes sur ce sujet et vous m’avez l’air extrêmement douée. Les soirs seraient le moment parfait, vous ne pensez pas ?


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
hello, i am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).    
Revenir en haut Aller en bas
 
Keeping your heap up - Esma et Kaiden (1).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» + ghost keeping me alive.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✎ happily ever after  :: the city of everworld :: everworld university the brain is a muscle :: les salles de cours-
Sauter vers: