you spin my head right round. #olistelle
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 you spin my head right round. #olistelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
hello, i am
Olivier Gaston
admin à la poigne de fer
avatar


récits racontés : 39 ever after since : 15/09/2016 crédits magiques : 152 auteur : chaotic evil/rainy.

MessageSujet: you spin my head right round. #olistelle   Lun 19 Sep - 22:42                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -


N'ayant pas vraiment besoin de chercher tes proches pour les trouver puisque ton instinct guide généralement tes jambes jusqu'à eux sans avoir à réfléchir. Tes doigts pianotent sur ton téléphone, ton sac ne tenant que de justesse sur une seule épaule tandis que tes pas naviguent à travers l'université après ton cours fort utile dans la thématique de comment tenir de longs discours avant de poser une action. Tu n'as pas besoin d'un cours quelconque pour t'apprendre à tenir des monologues, tu le fais déjà très bien même si cette manie ne te vient clairement pas de ta mère qui peut se contenter de prononcer vingt mots dans toute sa journée. Ne regardant pas vraiment où tu vas, tu laisses les portes vitrées de la bibliothèque s'ouvrir d'elles-mêmes par automatisme et poursuit ton chemin jusqu'aux escaliers que tu grimpent jusqu'au dernier étage. Finalement, lorsque tu relèves les yeux c'est pour les poser sur un derrière de tête plus que familier et tu t'empresses d'allumer la caméra de ton téléphone. Sans bruit, tu approches derrière elle et capture le cliché de ton amie en train de vivre dans les traces de sa mère avec son petit nez dans les livres. Une fois le moment immortalisé, tu éteins ton portable que tu glisses dans la poche arrière de ton jean et vient ensuite poser une main à plat contre la surface du livre ouvert, cachant les mots imprimés. Ton autre main agrippe le haut de la chaise sur laquelle elle est assise, courbant ensuite le dos afin d'avoir le visage à la même hauteur que le sien. « Sérieusement ? Il fait soleil dehors, une journée magnifique en passant, et toi tu t'es enfermée ici pour lire ? » Tu te redresses, prenant aussitôt place sur la chaise à ses côtés et tire son livre devant toi pour en tourner les pages rapidement. « À quoi va te servir de différencier un conifère d'un feuillu dans ta vie de princesse, dis-moi ? » Essayant de comprendre, tes mains s'emparent du livre que tu soulèves devant toi et le pivote dans tous les sens dans le but de chercher le visuel parfait des images d'arbres qui y figurent. Le type de la table d'à côté en profite pour te dévisager avec un "chut" en levant son index devant ses lèvres. Tu abaisses le livre, fronçant les sourcils en désignant l'affiche qui indique que c'est une zone de travaux d'équipe. « You shut up. » Tu pousses l'audace en le fixant dans les yeux jusqu'à ce qu'il finisse par abandonner et ramasse ses trucs pour s'en aller. « Dégage, c'est ça. Saleté de râleur. C'est une bibliothèque, pas un monastère. » Tes yeux roulent, reportant ton attention sur la photo de sapin - ou peut importe ce que c'est.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 494 WORDS.



 
if you love two people at the same time, choose the second one. because if you really loved the first one, you wouldn't have fallen for the second.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Estelle Rosemont
admin douceur de velour
avatar


récits racontés : 64 ever after since : 17/09/2016 crédits magiques : 145 auteur : dday.

MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle   Mar 20 Sep - 13:50                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -

Te voir installée dans la bibliothèque n’avait rien de particulier. On pouvait voir en toi la digne fille de ta mère et la comparaison ne te dérangeait pas le moins du monde. Tu avais commencé par tes devoirs, chose évidente à tes yeux en raison de leur nombre et de leur importance. Ton avenir comportait un nombre imposant de variable à maitriser. Il fallait que tu sois capable d’être une princesse, il fallait que tu sois capable d’être une véritable représentante de la royauté, mais aussi que tu sois à la hauteur de la destinée de ta mère au cas où tu devrais reprendre le manteau. Cette seconde partie ne paraissait pas si terrible, il suffisait que tu te laisses prendre prisonnière en échange de ton père et que… tu tombes amoureuse du prince. On avait vu plus compliqué comme avenir, aussi ennuyant qu’il t’apparaissait. En attendant, tu avais encore beaucoup de chose à apprendre si bien qu’une fois ton discours préparé pour un cours quelconque, tu avais décidé de parcourir la bibliothèque à la recherche de livres qui te semblaient intéressants. Tu avais pris un peu n’importe quoi dans plusieurs sections avant de remonter au dernier étage de la bibliothèque. C’était l’endroit le plus calme, celui qui était, avec le temps, une sorte de repère pour toi.

Le nez rivé dans un livre qui détaillait les différents types d’arbres, quelque chose que tu ne connaissais pas vraiment, mais qui était fort intéressant. Ainsi occupée, tu ne t’attendais pas du tout à ce qu’une main apparaisse au milieu du livre que tu lisais te faisant sursauter par la même occasion. La voix qui s’éleva par la suite te surpris nettement moins, reconnaissant le propriétaire comme étant Olivier Gaston… un ami en quelque sorte, un ami qui faisait battre ton coeur par moment. « La journée est magnifique à l’intérieur aussi tu sais. » Tu n’avais pas besoin de profiter du soleil, de toute façon avec ton teint de lait tu attrapais des coups de soleil plus qu’autre chose. Tu soupiras légèrement en voyant qu’il s’emparait de ton livre, interrompant ta lecture de façon plus permanente, mais ne bougea pas d’un poil. Pour ce qui était de sa question, tu ne tardas pas à lui répondre : « Aucune idée, mais c’est intéressant. » Tu espérais que c’était une réponse suffisante, mais c’est plutôt une autre personne qui rompit le silence cette fois avec un chut ce qui ne sembla pas plaire au jeune Gaston qui chassa promptement l’autre étudiant de manière fort peu poli. « Tu sais Olivier, il faut être silencieux dans une bibliothèque, comme dans un monastère. » Un concept qu’il n’avait visiblement pas très bien compris d’entrée de jeu. Finalement, après un autre soupir, tu décidas d’ajouter : « Qu’est-ce que tu voulais ? » Mettre un peu de distance entre vous deux semblait être le meilleur plan, alors autant le faire.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 475 WORDS.


What do I do with that?
he could be less than kind. or even worse he could be very nice, have lovely eyes. and make me laugh, come out of hiding.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Olivier Gaston
admin à la poigne de fer
avatar


récits racontés : 39 ever after since : 15/09/2016 crédits magiques : 152 auteur : chaotic evil/rainy.

MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle   Mar 20 Sep - 22:00                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -


Tant de mystère pour ton cerveau qui peut presque sentir le monde extérieur vous appeler de l'autre côté des fenêtres. Quel gâchis que de sacrifier une belle journée pour la passer le nez dans les livres. « C'est vrai qu'il y a toujours une personne capable d'ensoleiller nos journées mieux que n'importe quelle étoile au monde, mh ? » Tu prends quelques secondes de silence pour venir jouer distraitement avec l'une de ses mèches, puis termine ton fil de pensée avec le sourire aux lèvres. « C'est vrai que je vaux mieux que le soleil, tu peux me remercier de rendre tes études plus lumineuses en me payant le café plus tard ? » Rien au monde ne pourra jamais venir t'empêcher de faire un peu de drague ici et là à l'intention de la belle Estelle. Tu poses ensuite la question qui te brûle les lèvres, essayant pendant quelques minces secondes de résoudre le mystère par tes propres moyens, sauf que tu abandonnes très vite. « Je doute qu'il y ai un seul sujet qui ne t'intéresse pas. » Chargé d'essayer de comprendre le bouquin sous tes yeux, un être peu gêné ose te déranger en voulant t'inciter au silence. Personne que tu chasses vivement par les paroles et le regard fixe que tu plonges sur lui jusqu'à ce qu'il cède. Gaston, un. Inconnu, zéro. Estelle se permet alors de te passer le même genre de commentaire, ce qui te pousse à laisser tomber ton sac de ton épaule au sol et te lever pour aller poser tes pattes autour de la belle affiche désignant l'endroit comme un espace pour les travaux d'équipe. « C'est quoi ça ? Un avertissement pour les animaux de Cendrillon ? Équipe, Estelle. Il faut communiquer dans des travaux à plusieurs, donc il faut ouvrir la bouche et parler. » Tu gesticules encore un peu devant l'affiche avant de revenir te laisser tomber sur la chaise à ses côtés, tendant la main afin de fermer le livre sous le nez de la belle. « T'embêter ? Te proposer de prendre l'après-midi et aller faire n'importe quoi d'autre que rester enfermé ici ? Law travaille en ce moment, de la magnifique paperasse avec un tas de chiffres vraiment ennuyants, donc je me suis dis : pourquoi ne pas passer du temps avec mon autre Rosemont préféré ? Non pas que je n'aime pas les autres, mais pourquoi ne pas aller vers celle qui représente la définition même du prénom de sa mère ? » Ton coude s'appuie contre la table, déposant le profil de ta mâchoire contre ta paume en la regardant avec un adorable sourire en coin, clin d'oeil en prime.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 473 WORDS.



 
if you love two people at the same time, choose the second one. because if you really loved the first one, you wouldn't have fallen for the second.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Estelle Rosemont
admin douceur de velour
avatar


récits racontés : 64 ever after since : 17/09/2016 crédits magiques : 145 auteur : dday.

MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle   Mer 21 Sep - 18:13                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -

Lorsque tu avais fait remarquer qu’être à l’intérieur ne t’empêchait pas de profiter de la journée, tu ne t’étais pas attendue à ce qu’Olivier prenne la réponse comme une invitation. Tu restas silencieuse pendant un court instant, retenant une certaine hilarité face à son commentaire, avant de finalement répondre, incertaine : « J’imagine oui… » Pas que tu avais pensé à cela d’une quelconque façon, mais bon autant le laisser dans son monde. Il ne se faisait d’ailleurs pas prier pour continuer sur sa lancée, disant quelque chose d’encore plus idiot. « Pour l’instant tu me déranges dans mes études plus qu’autre chose. » Si tu faisais toujours ton possible pour être polie avec tout le monde, Olivier servait en quelque sorte d’exception à la règle. Il fallait dire que sentir ton coeur se débattre en sa présence ne t’aidait pas à te sentir bien considérant le fait que tu étais en couple avec son demi-frère et qu’il était en couple avec ton ainé. Tu préférais donc qu’il se tienne le plus loin possible, histoire de ne pas être tentée. Au moins, il avait visé juste en parlant du fait que tous les sujets t’intéressaient. « Je n’en ai pas encore trouvé en tout cas. » Tu t’amusais à lire tout ce qui te tombait sur la main de façon à en apprendre le plus possible. Cette fois c’était les arbres, une prochaine fois ce serait complètement autre chose.
Après qu’il ait chassé le pauvre type qui n’avait absolument rien demandé, tu te permis de lui faire savoir que la bibliothèque était un lieu où le silence était encouragé. Il ne sembla pas apprécier ton commentaire et te fit remarquer que tu te trouvais dans un endroit réservé au travail d’équipe. « Peut-être, mais ce n’est pas une raison pour chasser les gens. » Tu te dis aussi qu’il valait sans doute choisir un autre endroit la prochaine fois, malgré le fait que c’était cet étage que tu préférais. Tant pis. Tu croisas les bras pour faire face à Olivier alors qu’il revenait s’installer à côté de toi. Sa réponse à la question que tu avais posé ne te surprit pas le moins du monde. Il était épuisant, c’était le moins qu’on puisse dire et il arrivait fort bien à t’embêter alors qu’il n’était là que depuis quelques instants. « Merci… » Tu appréciais le compliment, c’était l’évidence même vu ta tête, mais tu aurais préféré de loin qu’il ait décidé d’aller embêter un de tes cadets. Pour autant ça ne voulait pas dire que tu savais comment réagir face à Olivier. « Tu ne me laisseras pas retourner à mon livre j’imagine ? » Tu ne t’attendais pas à une réponse positive, alors autant le laisser faire ce qu’il voulait. « Bon tu as mon attention, on peut faire ce que tu veux. » Sans doute un mauvaise idée celui laisser autant de lousse, mais bon, tu voyais difficilement comment le chasser da bibliothèque.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 475 WORDS.


What do I do with that?
he could be less than kind. or even worse he could be very nice, have lovely eyes. and make me laugh, come out of hiding.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Olivier Gaston
admin à la poigne de fer
avatar


récits racontés : 39 ever after since : 15/09/2016 crédits magiques : 152 auteur : chaotic evil/rainy.

MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle   Mer 21 Sep - 21:36                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -


Le fait qu'elle te résiste t'amuses toujours autant. Que serait la vie sans un peu de défi ? Estelle finira bien par succomber à tes charmes, ne serait-ce que pour une nuit, comme bien d'autres l'ont fait avant elle. Ce n'est qu'une question de temps et pour l'instant tu te contentes de paver le chemin ici et là un peu à chaque jour. « Je te dérange ? » Tu feins un air scandalisé, un peu blessé. « Comment est-ce possible ? » S'en suit l'épisode avec le mec frustré de la bibliothèque que tu intimides du regard jusqu'à ce qu'il se pousse, te procurant une petite victoire anodine. Puisque la douce semble résolu à vouloir donner raison à l'inconnu, tu t'en donnes à cœur joie pour venir exposer l'affiche en question qui t'autorises à faire vibrer tes cordes vocales. « Je ne l'ai pas chassé. » Tu lèves un index en revenant t'asseoir, refusant de prendre le poids de la décision du type sur tes épaules. « Il a simplement compris qui était le maître ici et a préféré faire profil bas dans la honte. S'il n'est pas capable de supporter un regard, sa vie s'annonce très longue et remplie d'échecs, ce n'est pas ma faute. C'est peut-être son destin que de plier bagage devant l'ennemi, qui sait ? » Tu parles pour ne rien dire, tes doigts retrouvant le contact du livre que tu fermes avant de lui procurer le moins subtile des compliments. Sa réaction n'est pas ce que tu espérant, sauf que c'est mieux qu'un long soupire avant qu'elle ne s'éclipse. Tu comptes donc cela comme un point en ta faveur avant d'arborer un large sourire à sa question. « Oh que non, jeune fille. Tu peux même tout ranger parce que je n'ai pas de cours avant un autre bon deux heures. Un cours passionnant parce que selon l'université, je suis un vilain. Ce qui est assez recherché, à mon avis. » Envahissant son espace, tu pousses l'audace jusqu'à ranger toi-même son stylo trainant sur la table et ferme la fermeture éclair de son étui à crayons avant de hausser un sourcil à son commentaire. « Tout ? Tu es donc partante pour aller prendre un verre ? Ou un café si mademoiselle la princesse héritière préfère. » Si tu aimes taquiner Lawrence sur ce statut, tu ne vois pas pourquoi tu te priverais d'en faire autant avec Estelle.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 439 WORDS.



 
if you love two people at the same time, choose the second one. because if you really loved the first one, you wouldn't have fallen for the second.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Estelle Rosemont
admin douceur de velour
avatar


récits racontés : 64 ever after since : 17/09/2016 crédits magiques : 145 auteur : dday.

MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle   Jeu 22 Sep - 17:35                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -

L’air scandalisé d’Olivier ne t’émeut pas le moins du monde et tu le regardas les sourcils froncés. Tu t’étais permise d’être franche avec lui, il devrait apprécié plutôt que réagir ainsi. En tout cas, tu ne te fais pas prier pour lui répondre, toujours avec plus de franchise que ce dont tu avais l’habitude. « Tu m’empêches de lire. » Ou comment citer l’évidence. Tu avais d’ailleurs considéré avoir fait la même chose en lui disant qu’il avait chassé l’autre pauvre type ce qu’il ne semblait pas vouloir accepter. Tes sourcils se froncèrent un peu plus en entendant ce qu’il disait par la suite et tu ne pus t’empêcher de soupirer à nouveau. Décidément, c’est qu’il était épuisant le jeune Gaston. « Parce que tu penses être le maitre ici ? » Seule chose qui méritait vraiment une réponse parce que tu ne souhaitais pas t’étendre sur la question du type plus longtemps. Tu croyais comprendre cet inconnu, toi aussi tu te serais poussée si seulement tu avais eu cette chance. Ça ne semblait pas être le cas et tu te disais que les chances qu’Olivier ne te laisse tranquille était encore plus mince que celles que tu trouve un sujet qui ne t’intéressait pas. Autant rendre les armes tout de suite, tu en serais peut-être libérée plus tôt. Quant à son commentaire sur le fait qu’il avait été rangé parmi les vilains, tu hausses légèrement les épaules. De ce que ta mère t’avait dit au sujet de Gaston père, tu pouvais comprendre, mais ses fils étaient plutôt inoffensifs, même si envahissant dans le cas d’Olivier. « Et qu’est-ce qui te dit que je n’ai pas un cours plus tôt ? » Ce n’était pas le cas, les prochaines heures étaient totalement libres pour toi, mais ça, il ne le savait pas nécessairement et si ce la pouvait dire que tu t’en tirerais plus rapidement, autant essayer. Tu le regardas donc ranger tes choses sans rien faire, jugeant inutile d’essayer de l’arrêter et ne relevas la tête que lorsqu’il reprit la parole, sautant sur l’occasion que tu lui avais naïvement offerte. « Il est un peu tôt pour un verre. » Tu pouvais bien te sacrifier et prendre un café, ce n’était pas comme si tu pouvais céder à la tentation si rapidement. « Cela dit, c’est Lawrence le prince héritier, tu sais, ton petit ami. » Ce rappel était autant pour lui que pour toi. Il fallait bien que tu mettes le plus de distance entre lui et toi, histoire de te protéger de la tentation. En attendant, tu te décidas finalement à ranger le reste des choses avant de croiser les bras de façon à le laisser prendre les commandes.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 441 WORDS.


What do I do with that?
he could be less than kind. or even worse he could be very nice, have lovely eyes. and make me laugh, come out of hiding.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Olivier Gaston
admin à la poigne de fer
avatar


récits racontés : 39 ever after since : 15/09/2016 crédits magiques : 152 auteur : chaotic evil/rainy.

MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle   Sam 24 Sep - 0:28                 

you spin my head right round

- olivier gaston — estelle rosemont -


En vérité, tu te fiches bien de l'empêcher de lire, ce que tu exprimes suite à ses propos par un simple sourire en tiltant la tête sur le côté. Tu vaux mieux qu'un livre et certainement plus qu'un froussard qui plie bagage suite à un regard soutenu. « Chérie, j'ai tout pour le devenir. » Malgré le fait que tu es tenté de faire allusion à ta relation avec Lawrence qui facilite ton ascension vers le top, ce n'est pas la motivation qui anime ton couple - tu n'es pas si horrible. Non, tu crois sincèrement pouvoir aspirer à mieux par tes propres moyens même si ta mère est carrément une nobody. Une personne sans importance dans son histoire si ce n'est que de devoir se laisser aller sous le charme d'un bellâtre. Tant que ce n'est pas le triste destin que l'on t'a choisi, tu seras heureux. Rangeant ses choses, tu en profites pour sortir ton téléphone que tu glisses sur la table et le pointe à l'intention d'Estelle. « Il y a un traitre dans ta famille, petite beauté. J'ai demandé à Lawrence quand était ton prochain cours. Peut-être qu'il a le nez dans ses papiers, mais il répond quand même à ses messages et il t'a tiré dans le pied sans même le savoir. » Prenant la pose contre la table, sa réplique sur le verre te fait sourire après avoir esquissé le son subtile d'un rire. « Oh, vraiment ? Il n'y a pas de règles écrites quant à l'heure pour boire un verre. Ou sinon je ne l'aie pas lu et ça ne m'intéresse pas. » Boire ne figure pas dans ton quotidien, mais tu n'as rien contre un bon verre de temps à autre pour relaxer et discuter. Son petit rappel te fait presque vibrer, comme si tu en avais besoin. Lawrence est dans ta vie amoureuse depuis un et demi, difficile de l'oublier malgré tes excès de conduite. Tu retournes toujours vers lui et ne dort jamais ailleurs que dans votre lit, ce qui peut paraitre complexe à comprendre quand on sait que tu visites d'autres draps. Tu n'es pas friand des preuves d'affections quelconque, exception faites pour l'héritier. « Oui, je crois me souvenir de qui partage mon lit de façon... permanente. » Tes mots ne disent jamais avec clarté que tu es infidèle, pourtant lire entre les lignes n'a rien de recherché intellectuellement. « Je devrais peut-être te remercier parce que c'est un peu grâce à toi que je l'ai connu. Enfin, j'ai fait ta connaissance d'abord, puis lui après. Très beaux gènes, fais-moi penser de féliciter vos parents la prochaine fois que je les vois. » En guise de ponctuation, tu lui adresses un thumbs up avant de retrouver possession de ton téléphone portable. « C'est la moindre des choses de te faire part de ma gratitude en t'offrant le verre. À l'heure qui convient à mademoiselle la princesse. »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 524 WORDS.



 
if you love two people at the same time, choose the second one. because if you really loved the first one, you wouldn't have fallen for the second.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you spin my head right round. #olistelle                    
Revenir en haut Aller en bas
 
you spin my head right round. #olistelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HMS Rame Head chez van Heyghen
» NYX: Round Lipsticks & Diamond Sparkle Lipsticks (13)
» reportage photos Brio Spin
» Murray Head, fan de Brigitte!
» A997 SPIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✎ happily ever after  :: the city of everworld :: everworld university the brain is a muscle :: la bibliothèque-
Sauter vers: