Procrastibaking | Calyrei
RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Procrastibaking | Calyrei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
hello, i am
Reina Ormrir
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 26 ever after since : 30/08/2017 auteur : Fae

MessageSujet: Procrastibaking | Calyrei   Lun 11 Sep - 15:41
People are predictable. That's what makes them easy to kill.
You poor unfortunate soul ! It's sad, but true. If you want to cross a bridge, my sweet, you've got to pay the toll. Take a gulp and take a breath and go ahead and sign the scroll !
Rei s'affaire au-dessus du plan de travail et tout ne devient plus que poussière de paillettes et de sucre glace. « Who do they think they are ? » La jeune femme enrage, et cela se voit à la force avec laquelle elle bat sa pâte à cupcakes. Comme si à chaque coup de fouet elle maudissait la Terre entière. Sans doute que si la magie existait encore, elle serait en train de préparer une potion pour se venger d'on ne sait quel outrage enduré avec un sourire faux et venimeux, s'il vous plaît. Travailler au Pain d'Épice avait ses hauts et ses bas, ceux-ci étant constitués principalement du fait qu'elle devait être en contact avec la clientèle ce qui, suivant les êtres pathétiques qui entraient dans la pâtisserie, s'avérait parfois compliqué. Compliqué parce que, puisqu'elle tenait à garder son travail, elle ne pouvait malheureusement pas se permettre de remettre à leur place les fils et filles de. Et même si souvent elle le faisait quand même, elle devait malgré tout se retenir. Se montrer polie... Civilisée. Ce qui est ironique, compte tenu du traitement qu'elle et ses pairs ont dû endurer en vivant sur Helheim. Mais soit. Visiblement il y a deux sortes de gens sur cette planète. Il y a les cons, et il y a elle. Et ses amis, mais ils ne rentrent pas dans l'équation pour le moment. C'est sa mère qui a été insultée ; pas leurs parents respectifs. Et dire que tout ce qu'elle a pu faire c'est fusiller du regard le malheureux ayant lancé la pique tout en sous-entendant qu'elle espérait bien qu'ils ne soient pas allergiques à l'ingrédient secret de ces cupcakes achetés. Ce serait tellement dommage qu'ils fassent un choc anaphylactique ! En ce qui la concerne, elle aurait préféré pouvoir asperger le glaçage d'arsenic ou de cyanure. À chacune de ces pensées, Reina appuie un peu plus le fouet contre le bol, envoyant valser la pâte contre les parois de celui-ci. Une chance qu'elle manie l'ustensile avec brio, sinon bonjour les dégâts. Elle n'a malheureusement pas pu instiller de malédiction sur les imbéciles, ni même de mort subite. Une aubaine pour eux, qui ne fait que renforcer l'agacement de la jeune femme.

Une douce odeur sucrée se met à embaumer l'appartement - ce sont les petits gâteaux qui cuisent - en un contraste détonnant avec l'humeur massacrante de la brune, qui asperge son chef-d'oeuvre en centre de table avec un peu de sirop rouge sang. La pâtisserie ressemble à s'y méprendre à un coeur (anatomique, pas romantique please), et Rei a un vague sourire satisfait. Les deux seuls moments où elle se contrefiche de son apparence sont lorsqu'elle fait de la pâtisserie ou qu'elle dessine, et, dans ce cas précis, elle a des traces de farine ou de sucre (on ne saurait dire) éparpillés sur ses avants-bras et son tablier noir. Ses cheveux sont quant à eux remontés en un chignon ébourrifé, signe qu'elle s'est agitée tout l'après-midi durant. Un bruit de clef qui tourne dans la serrure la sort de sa transe et elle observe, couteau à viande en main, l'entrée triomphale de sa meilleure amie dans leur appartement. « Tu tombes à pic ! » Ce disant, Reina transperce le faux coeur d'un coup de poignard. Un grand SCHLAK résonne et le couteau reste là, planté. « J'allais faire des figurines en pâte à sucre à l'effigie de nos charmants ennemis. À défaut de vaudou, j'ai toujours éprouvé une certaine satisfaction à les décapiter avant de les déguster. ... Tu te joints à moi ? »
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Procrastibaking | Calyrei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✎ happily ever after  :: the city of everworld :: the core where everything is :: habitations-
Sauter vers: