a million thoughts in my head. (lysea)
RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 a million thoughts in my head. (lysea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
hello, i am
Lysea Gothel
admin ornementale
avatar


récits racontés : 54 ever after since : 28/07/2017 auteur : untamed heart.

MessageSujet: a million thoughts in my head. (lysea)   Mer 30 Aoû - 16:23
you have the power to say
"this is not how my story will end"


"lysea gothel"

PRÉNOM(S) tu sais pas trop d'où ça vient et ça t'a jamais traversé l'esprit de demander mais tu te prénommes lysea, que les gens raccourcissent la plupart du temps en lys. NOM gothel, que tu tiens de ton cher papa comme il est d'usage. tu aimes ton nom parce que c'est le sien, mais cela ne t'empêche pas de te dire que tu aurais sans doute préféré avoir un nom plus banal, qui n'évoquerait pas les mêmes choses que le tien. ÂGE & DDN tu viens tout juste de fêter tes vingt ans, puisque tu es née le 21 juillet 1997. OCCUPATION tu es étudiante à l'université d'everworld, où tu fais notamment partie du club d'escrime, à défaut d'oser exprimer ton côté créatif dans un autre club. cependant, tu préférerais largement passer tes journées à faire autre chose. non pas que tu ne sois pas une bonne élève, loin de là, mais tu en as assez d'apprendre à devenir la parfaite méchante quand tu voudrais être tellement plus. le reste du temps, tu travailles parfois à la libraire thorns & roses où tu prends plaisir à conseiller les gens dans leur choix de lecture et à faire celle-ci aux jeunes enfants lors de divers ateliers. ORIENTATION SEXUELLE tu n'as jamais rien éprouvé pour une fille mais tu considères que tu n'es pas à l'abri de connaître cela un jour, alors tu restes ouverte à toute possibilité. STATUT MATRIMONIAL tu n'as jamais vraiment eu de copain. non pas que tu n'en aies jamais eu envie, bien au contraire. tu as seulement trop tendance à tomber amoureuse des mauvais garçons. et il faut dire que la détermination de ton paternel à surveiller tes fréquentations ne t'aide pas non plus. CONTE puisque tes parents viennent de deux contes différents, cela fait de toi le produit de la rencontre entre raiponce et la belle & la bête, au grand dam du peuple qui désapprouve l'union de ces deux contes. PARENTS tes parents sont des oubliés de leur propre conte, en plus d'être des enfants de vilains. ton père est le fils de la mère gothel tandis que ta mère est la fille de l'enchanteresse qui changea le beau prince Adam en horrible bête. en quelques mots, tu es destinée à devenir une méchante sorcière. GROUPE tu fais partie des rebels, tu n'as pas envie de suivre un chemin qu'on t'imposerait, tu veux vivre ta vie comme toi tu l'entends. FAMILLE grâce à tes deux grand-mères, tu es considérée comme venant d'une famille maléfique, mais au fond t'es pas une méchante. enfin, la plupart du temps.TRONCHE maddie hasson.
____________

PSEUDO untamed heart. PAYS belgique. AVIS SUR LE FORUM & COMMENT L'AVEZ-VOUS TROUVÉ j'ai été touchée par la grâce divine et je suis arrivée là. AUTRE pouet. and long live evil
how it all startedTu n'es pas née sous la bonne étoile, c'est le moins que l'on puisse dire. Et, pourtant, tu n'as jamais vraiment eu à te plaindre, malgré que tu ne te prives pas d'une occasion de le faire. Tu n'étais pas attendue et encore moins désirée mais tu t'es fait ta place dans ce monde. Du moins, c'est ce que tu te plais à penser.

21 juillet 1997
Tu pousses ton premier cri, celui qui va marquer le début d'une existence difficile, sans aucun doute. Une existence ponctuée par les railleries de tes camarades et les regards réprobateurs de leurs parents. Ce que tu ne sais pas encore, c'est que la jeune fille qui te serre dans ses bras les yeux larmoyants va te donner de l'attention à revendre. Ni plus ni moins que ce garçon aux mains tremblantes qui t'accueillera officiellement dans ce monde quelques minutes plus tard. Tu vas être aimée, Lysea. Chérie, même. Ne gâche pas ta vie à te préoccuper de ceux qui n'en valent pas la peine car, tu sais, au fond, tu as beau être le fruit d'un accident, tu seras aussi à l'origine d'un amour tellement plus grand et plus fort que toi.

3 octobre 2002
Tu es assise à la table de la cuisine, occupée à dessiner pendant que ta mère fait la vaisselle. « Maman, comment elle était ta maman à toi? » Tu n'as jamais rencontré aucune de tes grands-mères et ça t'intrigue. Tu ne comprends pas vraiment pourquoi d'ailleurs, tu as bien des copines qui ont une grande famille avec beaucoup plus de grands-parents que toi. Toi, tu n'as que tes deux parents. Oh, tu les aimes et ils s'occupent de toi autant qu'ils le peuvent. Et tu n'as jamais manqué de rien. Mais t'aimerais bien que les dîners familiaux rassemblent plus de monde, plus de rires. T'aimerais avoir d'autres gens à qui parler, de temps en temps. D'autres gens avec qui jouer. « Dis maman, je pourrais avoir un petit frère ou une petite sœur? » Ta mère laisse échapper le couteau qu'elle tenait dans ses mains et il retombe dix centimètres plus bas, produisant un vacarme contre l'acier de l'évier. Elle se retourne lentement vers toi et vient s'accroupir près de ta chaise après avoir déposé un baiser sur ton front. « Un jour, peut-être? » Et elle ponctue sa phrase d'un sourire qui te laisse complètement aveugle à la tristesse qui règne dans son regard.

20 août 2007
Serrant dans ta petite main les doigts de ton père, tu observes le minuscule cercueil de bois posé sous tes yeux. À l’intérieur gît le corps de ta petite sœur, Lavande, morte-née. Tu ne comprends pas encore très bien comme cela peut être possible mais c'est comme ça, c'est très triste mais cela arrive parfois sans qu'on puisse rien faire pour l'empêcher. C'est ce que ton père a essayé de t'expliquer. Toi, tu ne sais pas vraiment si tu es triste ou pas. Tu as toujours voulu avoir une petite sœur ou un petit frère avec qui jouer mais tu n'as même pas eu le temps de connaître Lavande alors tu ne sais pas très bien comment tu devrais te sentir. Ce que tu sais, par contre, c'est que ta mère est complètement désemparée et que ton père essaie tant bien que mal de se montrer fort pour vous deux, bien qu'il souffre sans doute tout autant. Tu détestes les voir comme ça. Tes parents sont ce que tu as de plus précieux et, tu as beau n'être âgée que de dix ans, tu aimerais tant pouvoir prendre leur peine pour les en débarrasser. Tu ne penses pas encore au fait que tu ne leur suffis peut-être plus. Les doutes viendront un peu plus tard, avec l'adolescence et les crises existentielles.

uc.

26 décembre 2015
Les yeux rivés sur ton téléphone, tu ne l'entends pas se glisser derrière toi et pencher la tête par dessus ton épaule. « Tu écris à qui là? » Tu sursautes lorsque sa voix s'élève à quelques centimètres seulement de ton oreille gauche, et te retourne vers lui avec un air outré. Tu détestes qu'il fasse ça. Tu ne supportes pas qu'il se mêle de toutes tes fréquentations et des moindres détails de ta vie. Tu sais qu'il fait ça pour ton bien, parce qu'il t'aime, mais ça n'empêche pas que cela t'agace. « Bien que cela ne te regarde pas, j'écris à Zaz. » Un soupir s'échappe de tes lèvres alors que tu te reconcentres sur ton portable. Tu ne vois pas l'air ébahi de ton père et le regard empli de questionnements qu'il porte à ta mère qui se contente d'abord de sourire en hochant la tête d'un air amusé. « Azalea Bell. La fille de Clochette. C'est avec elle que Lys partage sa chambre. » Tu prêtes à peine attention à leur conversation, ne captant que quelques mots, ici et là, et cette impression que ton père ne te croit qu'à moitié, tout effrayé qu'il est à l'idée que tu ne sois entrain d'accepter un rendez-vous avec un garçon. Tu pousses un nouveau soupir, le regard toujours baissé sur ton portable. Si seulement il savait que ta meilleure amie et toi êtes simplement entrain de plaisanter au sujet de votre fort. Ce même fort fait d'oreillers et de draps que vous avez construit à peine quelques semaines après votre entrée à l'université. Le gardien de vos confidences et vos amours secrets.

15 août 2017
Le silence règne dans la chambre, seulement rompu à intervalles réguliers par le bruissement des feuilles que tu tournes inlassablement. Le nez plongé dans ton livre, comme à ton habitude, tu n'as pas vu le temps passer. Tu t'es laissée absorbée une fois de plus par cette histoire que tout le monde à Everworld connaît par cœur. Celle de cette magnifique jeune femme qui tomba amoureuse d'un monstre. Un soupir franchit tes lèvres alors que tu refermes finalement le livre, le déposant sur tes genoux. All's well that ends well. Cette phrase semble toujours s'appliquer aux gentils et jamais aux méchants de l'histoire. Pourtant, il est question d'une certaine rédemption dans celle-ci. Le prince Adam était loin d'être un modèle de vertu avant de rencontrer Belle. Pourtant, devenu roi, il règne désormais sur Everworld avec la femme qu'il aime. Et tout le monde semble avoir oublié qu'il n'a pas toujours bien agi. Tout le monde a pardonné. Tu soupires une fois de plus à l'idée que certains n'ont pas eu cette chance. Vous, les vilains et enfants de vilains, êtes toujours condamnés pour les erreurs du passé. Vous avez beau avoir le droit de fouler le même sol que ces princes et princesses, vous n'en êtes pas moins destinés à rester les méchants. Et tu en as assez. Assez d'être jugée pour les actes de tes sorcières de grands-mères. Tu es décidée à faire bouger les choses. Et le plus tôt sera le mieux.
you've been good or badtu es une amie fidèle et loyale mais tu n'es pas du genre à te laisser marcher sur les pieds pour autant. tu possèdes ce sixième sens qui t'aide généralement à déterminer si les intentions d'une personne sont pures ou non, à ton égard ou celui de ton entourage. sauf quand tu tombes amoureuse, et c'est là l'un de tes plus gros défauts; tu es une incorrigible fleur bleue qui croit bien trop souvent avoir trouvé le prince charmant. t'aimerais pouvoir clamer haut et fort que t'es une femme indépendante mais, au fond de toi, tu es encore cette petite fille qui voudrait croire que tout le monde peut avoir une fin heureuse. mais c'est bien là le problème, tu es une vilaine et les vilains n'ont pas de fin heureuse.
tu es également une passionnée, qui ne lâche jamais l'affaire lorsque quelque chose te tient réellement à cœur. tu défends tes convictions sans faillir et t'interposes toujours volontairement lorsqu'un combat te semble justifié, même si il ne te concerne pas forcément. tu détestes d'ailleurs les gens qui se permettent de critiquer ta famille et le fais largement savoir. ta famille est loin d'être parfaite, elle est même carrément messed up mais c'est la tienne, et tu es la seule à pouvoir la condamner.
tu es maladroite et, tout comme tes gestes que tu ne contrôlent pas toujours, les mots t'échappent quelques fois sans que tu aies le temps d'y réfléchir. tu mets les pieds dans le plat, au propre comme au figuré, et si ça en dérange certains, c'est aussi ça qui fait en partie ton charme.
tu as beaucoup d'imagination et déborde de créativité ainsi que de talents cachés. ta chambre d'université en est d'ailleurs la preuve puisque vous déployez une quantité incroyable d'énergie à la rédécorer encore et encore avec ta meilleure amie.
tu apprécies par dessus tout l'honnêteté et a le mensonge en horreur. tu ne supportes pas qu'on te cache quelque chose, que ce soit pour ton bien ou non. tu considères déjà que ta naissance t'interdit trop de choses et refuses qu'on y ajoute encore la vérité.
tu es la plupart du temps réfléchie mais, lorsque la passion la porte, il t'arrive d'agir sur un coup de tête et de le regretter par la suite. cependant, bien que ce soit parfois difficile, tu sais également admettre lorsque tu as tort.
tu es également rancunière et, si les plans machiavéliques de vengeance que tu élabores en secret finissent toujours aux oubliettes, tu pardonnes cependant difficilement lorsqu'on t'a trahie.
tu aimes penser que tu es parfaitement imparfaite, pleine de défauts attachants et de qualités agaçantes.


a million thoughts in my head, should i let my heart keep listening? 'cause up 'til now i've walked the line. nothing lost but something missing. i can't decide. what's wrong, what's right? which way should i go?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
a million thoughts in my head. (lysea)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HMS Rame Head chez van Heyghen
» Big bisous (A Million Kisses)
» Alla Pugacheva - Million Roses
» Rumpelstiltskin - All the voices in my head, will be quiet when i'm dead !
» Green - Special Teru ver (tanned skin Elf head)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✎ happily ever after  :: it all started somewhere :: bedtime stories brought back to life :: histoires acceptées-
Sauter vers: