Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
hello, i am
Oskar J. Skellington
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 30 ever after since : 22/09/2016 crédits magiques : 92 auteur : Shirosaki

MessageSujet: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Jeu 22 Sep - 16:09                 
Everyone hail to the Pumpkin King now!


"Oskar Jack Skellington"

PRÉNOM(S) Petite canaille qui porte le nom d'Oskar, le plus couramment diminué à Os' pour les mauvais farceurs. Ce n'est rien, ça le fait rire après tout par rapport à la référence. En second nom, il porte celui de son père, Jack. Plus courant, moins audacieux, il n'est là que pour la carte d'identité après tout. NOM Skellington. Chez les vivants, ce n'est peut-être pas connu mais, chez les morts, il appartenait à une famille royale. Il appartient toujours d'ailleurs même si les morts ont retrouvés un semblant de normalité. Grand Dieu que s'est triste d'ailleurs. ÂGE & DDN Il est née un 31 Octobre, tout comme son père d'ailleurs. C'est le destin qui choisi après tout. 32 Halloween sont passés d'ailleurs pour lui maintenant. OCCUPATION Surveillant dans l'université, il se donne au plaisir de la musique lorsque le temps lui permet. ORIENTATION SEXUELLE Nécrophile. Comment ça ce n'est pas une orientation ? Ah ? Autant pour moi alors, Bisexuel refoulé serait donc le plus approprié STATUT MATRIMONIAL Une âme libre, célibataire, en errance totale. Qui ne croit pas d'ailleurs en l'âme sœur car c'est une notion totalement abstraite chez lui. CONTE Il sort tout droit d'Halloween Town. Dans un conte fabuleux où l'on aime les démons mais, pas les anges : Nightmare Before Christmas PARENTS En guise de père, il a Jack Skellington, le seul et l'unique. Sa mère, quant à elle, est la douce Sally Skellington. GROUPE Il faut partit des Neutrals, de ceux qui ne se mouillent pas de trop. Ou bien qui s'en fichent totalement. FAMILLE Une famille qui est royale. Enfin, normale dans la normalité d'Halloween Town. Le sang-bleu des morts coulent dans ses veines. Bien que depuis la disparition de la magie, sa ville natale en pâtie énormément car elle baignait dans celle-ci. Heureusement que le professeur ait une longueur d'avance pour résoudre ce problème. TRONCHE Il ressemble à Billie Joe Armstrong. Charmant cadavre avec un palpitant qui marche comme il faut.
____________

PSEUDO Shirosaki PAYS France AVIS SUR LE FORUM & COMMENT L'AVEZ-VOUS TROUVÉ Je l'ai trouvé via PRD lors d'une demande de Boost et je le trouve très beau. AUTRE N'ayez pas peur  
“ Les yeux dans les yeux brillant de mille feux, car la lumière d’un amour éternel est vraiment la plus belle ”Ainsi se termine le conte, dans une fin heureuse entre un squelette et une poupée de chiffon. Si la neige tombait pour la première fois sur la ville d'Halloween Town, les agissements de Jack Skellington, le Roi des Citrouilles, n'avaient pas été oubliés. Cela dit, personne ne lui avait reproché quoi que ce soit. La neige, cette poudre d'ange tombait sur la ville macabre. L’épouvantail avait fais découvrir à son royaume la magie de Noël et de ses flocons. Il avait retrouvé son envie de terreur et Sally en était le cobaye de ses étranges expériences. Avec amusement bien sûr, jamais il ne lui fera du mal. Ils formaient un couple étrange, tout comme le Noël qu'avait voulu organiser Jack mais, qui s'aimait. La petite poupée de chiffon apprenait à Jack ce qui lui avait échappé durant ses préparations pour voler la fête du Perce-Oreille. À savoir l'amour, l'affection et la volonté de faire plaisir. Bien entendu, ces notions n'étaient pas étrangères au roi mais, il n'avait pas compris de la même manière. À chacun sa spécialité après tout. Jack n'oubliera jamais le jour où il avait volé dans le ciel dans son costume rouge. Plusieurs fois, il avait tenté de convaincre le Perce-Oreille de le prendre avec lui pour l'emmener en tourner. Une seule fois, il avait réussi à le convaincre. Que vient faire Oskar là-dedans ? Vous allez vite comprendre...



Un soir, quelques jours avant Halloween, Jack était venu rendre visite une fois de plus à son nouvel ami. S'il peut l'appeler ainsi bien sûr car, le Perce-Oreille n'aimait pas vraiment la venue du roi d'Halloween. Ses excursions étaient bien souvent une source d'ennui. Cela dit, le géant rouge était trop généreux pour le laisser à la porte. Alors, une fois de plus, il lui avait ouvert la porte. Une fois de plus, Jack lui demandait s'il pouvait venir avec lui pour la tournée annuelle. Et une fois de plus, le Perce-Oreille avait refusé. L'entêtement du squelette le dépassait. Si bien que c'était devenu un jeu pour lui et que le non s'accompagnait par la suite d'une invitation pour boire un chocolat chaud. La magie des Terres des fêtes était si puissante qu'elle pouvait donner vie à n'importe quoi. Chaque fête possédait sa propre ville, il y avait plusieurs portes mais, Jack choisissait toujours de franchir la même. À cause d'une attache particulière pour Noël. Bien qu'il ne néglige plus sa propre fête pour. Ce soir-là, le Roi d'Halloween avait fini par se confier à son ami. Confier ses doutes et son manque. Une ironie macabre qui le frappait. Chaque année, il s'émerveillait et se donner à fond pour rendre les enfants heureux dans le monde, pour les amuser. Mais, il n'avait pas d'enfants à lui avec qui fêter dans le village. D'autant plus que Sally avait fini par le rejoindre dans son manoir, il avait l'occasion de pouvoir fonder sa propre famille. Cependant, un sac d'os comme lui n'est pas dans la possibilité de donner la vie. Il la prend en temps normal. Ses phalanges avaient fini par supporter son crâne, un fin soupire s'échappant d'entre ses lèvres.
« Oh Perce-Oreille, nous vivons par la volonté des enfants et de la magie de leur imagination. Crois-tu qu'ils pourraient imaginer qu'un petit prince existe pour un vieux roi comme moi ? ». Touché, son ami en rouge avait eu un petit sourire à de telles paroles. Un sourire teintait de tristesse pour le squelette. C'était un souhait qui venait profondément de son être. Mais, comme le réaliser ? Il suffisait d'y croire. Des mots qu'il avait prononcé à destination de Jack.

Quelques mois plus tard, Jack avait fais de son mieux. Comme à son habitude pour rendre la fête d'Halloween encore plus effrayante que les précédentes. Il faut dire que son cuisant traitement dans le monde des humains pour sa fête de Noël lui avait donné un petit côté fou revanchard. Il avait de nouveau 365 jours pour préparer la fête suivante. Largement le temps en soit. D'où le fait que le Roi Citrouille ait voulu s'en aller en tournée avec le Perce-Oreille. Cependant, il était déjà partit. Sans doute l'avait-il fait exprès pour éviter Jack justement. Ce n'était un impoli non plus. Le géant rouge avait laissé un mot à l'intention de Jack : Attend encore un peu, mon ami. Perplexe, le roi de la nuit ne comprenait pas à quoi faisait référence son idole. Attendre ? Attendre … Cela faisait maintenant bien des siècles qu'il attendait 365 jours par an pour seulement une soirée. Triste quotidien. Il était rentré aux côtés de Sally, lui expliquant alors qu'il avait fais chou blanc une fois de plus. La poupée de chiffon, si douce et si inquiète pour lui, ne semblait pas s'inquiéter d'avantage. Elle ne sortait pas beaucoup du manoir. Elle attendait que Jack revienne tous les soirs. Les rares instants où elle franchissait les portes du manoirs, c'était pour aller faire quelques courses. Une main apaisante était venue se glisser sur l'épaule de l’épouvantail avant que la poupée rousse ne l'enlace. « Dis-moi ce qui ne va pas Jack, je t'écouterais. ». Comme ça chaque fois qu'il se sent mélancolique d'ailleurs.
Les explications faites, Jack avait expliqué son envie d'avoir son propre enfant à lui pour retrouver le goût des fêtes et leur utilité. Ainsi que la conversation qu'il avait eu avec le Perce-Oreille. Sally était gênée, sa timidité en était pour quelque chose. Ce n'était pas quelqu'un qui s'imposait. Cependant, cela demeurait être la plus belle idée que son roi avait eu depuis qu'elle le connaissait. Elle ne voulait pas le blesser ou même le décourager mais, elle ne pouvait pas. C'était une chose, une poupée. Tout comme Jack était un squelette. Un enfant était une utopie. Jusqu'à ce que, durant le mois de Février, pour la fête de la Saint-Valentin, Sally ne se sente pas bien. Elle était … Vivante.  Avec un cœur qui bat, sans trace de coutures et surtout, un petit être qui poussait dans son ventre. Elle pleurait mais, Jack était là pour essayer ses larmes de joie. Attendre ? Il suffisait d'attendre donc. Mais, pour le roi citrouille, c'était étrange de la voir ainsi. Sans tarder, il avait couru vers Christmas Town pour remercier le Perce-Oreille. La dernière fois que celui-ci avait foulé le sol de cette ville d'ailleurs car, il était bien trop aux petits soins pour Sally.



Quelle drôle d'histoire tout de même mais, un garçon et une fille était nés et Sally avait retrouvé sa forme d'origine lorsque sa grossesse était terminé. Des faux jumeaux qui avaient ravis Jack à en avoir des étoiles dans les yeux. Il avait nommé le garçon Oskar et la fille Lily. Une macabre famille qui avait eu à solliciter quelques jalousies. Notamment auprès de Am, Stram et Gram qui se pensaient être comme des enfants aux yeux de Jack. Mais, admettons-le, le Roi Citrouille se méfiait surtout de ces petites crapules. L'un comme l'autre, les jumeaux avaient toute l'attention de leurs parents qui les voyaient comme leur plus beaux cadeaux de Noël. Bien que, même enfant, ils n'avaient rien de vivant. En grandissant, Oskar avait pris l'habitude de suivre son père partout où il allait. Et généralement, lorsque l'on voyait Oskar dans le village, il y avait souvent Lily qui suivait derrière. Oskar n'avait rien de ce qu'il est aujourd'hui. Il est le fils d'un squelette et d'une poupée de chiffon. Alors forcément, il a quelques traits de familles. À commencer par le teint pâle et son cœur qui ne battait pas. Un charmant zombie dont les yeux étaient aussi noirs que la nuit aux rétines jaunes comme les yeux d'une citrouille. Par endroit, la peau de ne couvrait pas ses os. Si bien que lorsqu'il enlevait la chemise, on pouvait entrevoir ses côtés blanches dont Zéro avait la fâcheuse tendance de réclamer. Sa sœur n'était pas mieux lotit, ils n'étaient pas jumeaux pour rien après tout. Cela dit, pour le Prince d'Halloween, il n'osait pas sortir dehors car il trouvait l'extérieur terrorisant. Bien plus lorsque sa mère lui racontait l'histoire d'Oogie Boogie et de ses trois fidèles.
Oskar avait tout sauf envie de tomber sur eux. Alors, il préférait passer du temps avec sa sœur dans le manoir. De temps en temps, ils sortaient seulement s'ils étaient accompagnés. D'autant plus qu'ils n'étaient pas très apprécier dans le village. Ils étaient issus de la magie, une magie très ancienne que l'on appelait amour. Mais, à Halloween Town, l'amour était un mauvais présage. Et lorsqu'ils ne faisaient pas l'objet de funestes présages, c'était de la jalousie. Si bien qu'un jour, Lily avait eu les trois racailles de la ville à savoir Am, Stram et Gram qui s'amusaient à lui tourner autour comme des vautours. Bien plus grand qu'eux, ils avaient quelques années d'avances après tout, Oskar s'était tout de même interposé entre eux et sa sœur. Il était terrorisé mais, ce n'est pas pour autant qu'il allait flanché. Son père lui avait enseigné quelques tours de magies, d'où la raison pour laquelle sa main dénués de chair et de muscle abritait des flammes d'un bleu profond. La magie pouvait, pour ceux qui avait l'imagination nécessaire, être facile à manipuler. Oskar faisait partit de ses ''magiciens''. Son affinité et ses origines avec la magie expliquait la raison pour laquelle il arrivait à la manipuler. Sa sœur était trop peu confiante en elle pour pouvoir réaliser ce prodige. Elle avait besoin de prendre confiance en elle avant d'espérer exercer le même tour. Cela dit, malgré les coups de haches dans les côtes, les chaînes et les boulets, Oskar était resté debout. Difficilement mais, debout. Heureusement pour lui, Jack avait eu vent du grabuge et il était intervenu en faisant fuir Am, Stram et Gram.



Des histoires, encore est toujours. Elle était bien vieille celle-ci. Il n'avait que douze ans à cet époque, avant que magie ne soit scellée. Une décision du gouvernement qui avait grandement affaiblis la contrée des fêtes qui dépendait énormément de cette magie. Cela dit, comme un bouquet final avant le grand départ, Halloween Town avait retrouvé un semblant de fraîcheur. Plus de morts, plus de monstres. Seulement des êtres bien vivant. Même son père était de nouveau frais comme un nouveau-née. Et bien plus humain qu'un simple squelette. Sa mère quant à elle a retrouvé son apparence comme lorsqu'elle était enceinte. Les traces de coutures ont disparu sur son visage ainsi que celui de sa sœur. Et pour lui, des couleurs plus fraîches et plus normales à ses yeux et de la chair sur les endroits où il en manquait. Un être humain dont le palpitant s'était remit à battre. Si, au début, il y avait du charme, la plaisir s'est affaissait. Sa chère ville, son cher royaume … Tout était devenu bien trop normale et triste. Bien entendu, son père et lui-même n'avaient pas pour autant abandonné la fête d'Halloween mais, ce n'était plus pareille sans monstre pour faire peur. Oskar avait perdu son entrain en même temps que sa magie et son véritable lui-même. La musique demeurait être son seul réconfort mais, Jack, Sally et Lily avaient le cœur brisé à le voir ainsi. Ils ignoraient si c'était le voir sans aucun sourire ni émerveillement dans le regard ou bien si c'était parce qu'il avait raison. Son chagrin, il le transmettait en quelques notes de piano. Oskar était bon musicien, c'était même lui qui jouer en arrière-plan lorsque Halloween avait besoin d'un orchestre. Halloween était éternelle à ses yeux, à l'image de son père. Maintenant, Oskar voit avec ses yeux verts tout ce qu'il y a de plus normal que son père et sa mère vieillisse et que le temps ne leur est guère favorable.
S'il s'est spécialisé dans les instruments, sa jumelle quant à elle avait choisi la danse. Alors, Lily venait le voir pour le réconforter. « Aller, viens ! J'ai besoin de toi ». Quelques mots venant de sa jumelle qui lui faisait plaisir à entendre. Besoin de lui. C'est tout ce qu'il demandait. Au fils de ses doigts qui caressait les touches du piano, Lily dansait. Elle avait tout hérité de sa mère, ce qui rendait d'autant plus protecteur Oskar à son égard.

Alors, comment a-t-il atterrit à l'université ? Et bien, il avait besoin de savoir et de trouver. Il voulait ramener la magie dans ce monde et virer ce sceau qui créait bien des mensonges. À commencer par celui de son physique. De ce cœur qui battait et qui lui faisait mal à la poitrine. Il voulait retrouver son cher royaume comme autre fois. Le silence à propos de son nom et de ses origines, il a fini par postuler pour devenir surveillant. L'académie avait tellement de documentation que ses questions pourraient être enfin résolu. Cela dit, il ne sait pas encore. Ses parents ont l'air heureux malgré tout ainsi. Cela serait dommage de tout gâcher après tout.



you've been good or badOskar est la parfaite combinaison entre Jack et Sally. Bien entendu, il n'a pas hérité du bon raisonnement de sa mère mais plutôt, de l'imagination de son père. Aussi loin se souvient-il, il a toujours adoré entendre la reine des citrouilles lui racontaient les histoires dont une qu'il préférait par-dessus tout à savoir celle de la folle aventure de son père avec la ville de Noël. C'est ce qui le rend aventureux, voir même imprudent, sur certain point. Il s'était mit en tête d'aller à son tour dans la ville de Noël pour vérifier de ses propres yeux si elle était aussi magnifique qu'ils le disaient. Ce qui dévoile une curiosité sans nom de sa part. Mais, les émotions restent son plus grand mystère. Souvent sur son petit nuage, il vient d'un pays où la mort règne. L'amour, la compassion, la douceur... Ce sont des notions exprimés différemment. Par exemple, un couple va se planer une hache dans le doigt pour prouver leurs fidélités. On ne fait pas les choses à moitié à Halloween Town. Un petit nuage et le même don pour la musique que son père. Il tient décidément plus de Jack que de Sally. Mais de sa mère, il a hérité d'une compassion à toute épreuve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Kaiden Blackwood
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 74 ever after since : 18/09/2016 crédits magiques : 172 auteur : biim.boom

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Jeu 22 Sep - 16:46                 
Coucouuuu surveillant ! Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Oskar J. Skellington
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 30 ever after since : 22/09/2016 crédits magiques : 92 auteur : Shirosaki

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Jeu 22 Sep - 16:58                 
Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Estelle Rosemont
admin douceur de velour
avatar


récits racontés : 64 ever after since : 17/09/2016 crédits magiques : 145 auteur : dday.

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Jeu 22 Sep - 17:11                 
oh bah le fils de jack skellington c'est la classe
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche n'hésite pas à venir voir le staff en cas de besoin


What do I do with that?
he could be less than kind. or even worse he could be very nice, have lovely eyes. and make me laugh, come out of hiding.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Oskar J. Skellington
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 30 ever after since : 22/09/2016 crédits magiques : 92 auteur : Shirosaki

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Jeu 22 Sep - 17:25                 
Merci à toi, je n'hésiterais pas, promis :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Esma Abarca
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 22 ever after since : 21/09/2016 crédits magiques : 83 auteur : Many

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Ven 23 Sep - 16:52                 
Bienvenue parmi nous chère collègue On pourra surement se trouver un petit lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Oskar J. Skellington
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 30 ever after since : 22/09/2016 crédits magiques : 92 auteur : Shirosaki

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Ven 23 Sep - 17:16                 
Merci
Oh oui, je suis sur qu'il y a moyen de trouver ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Estelle Rosemont
admin douceur de velour
avatar


récits racontés : 64 ever after since : 17/09/2016 crédits magiques : 145 auteur : dday.

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Sam 24 Sep - 4:48                 
c'était bien intéressant comme histoire ! j'aime beaucoup les implications de la disparition de la magie
BE OUR GUEST

CONGRATULATION!

Le plus chiant est fait, plus que quelques formalités et tu pourras te lancer pour de bon dans l'aventure. Première destination importante : les fiches de liens si tu n'as pas envie de finir ta vie tout seul sous un pont à pleurer ta solitude. Pour indiquer que tu ne vis pas sous le-dit pont, tu peux aller lister ton adresse et en profiter pour dire si tu vis avec une ou plusieurs autres personnes. N'oublie pas d'aller cueillir ton emploi pour assurer le paiement de ton loyer et autres factures. Si t'as envie d'être une personne facilement joignable, tu peux également faire la possession d'un téléphone. En cas de questions, n'hésite pas à te tourner par ici ou contacter directement un admin.




What do I do with that?
he could be less than kind. or even worse he could be very nice, have lovely eyes. and make me laugh, come out of hiding.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Oskar J. Skellington
adorable petit poussin
avatar


récits racontés : 30 ever after since : 22/09/2016 crédits magiques : 92 auteur : Shirosaki

MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar   Sam 24 Sep - 6:26                 
Merci mad'moiselle, je vais aller faire tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hello, i am
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar                    
Revenir en haut Aller en bas
 
Boys and girls of every age Wouldn't you like to see something strange ? ○ Oskar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dynamite Girls #Vintage Vinyl# Nouvelles photos p1
» Dynamite Girls SIS style
» yep les girls
» Les groovy girls de Gripette
» 2 Broke Girls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✎ happily ever after  :: it all started somewhere :: bedtime stories brought back to life :: histoires acceptées-
Sauter vers: